Home > L’origine et l’histoire du flamenco
flamenca bailando con un abanico verde

L’origine et l’histoire du flamenco

Le flamenco est une combinaison parfaite de cultures qui se distingue par sa passion et son rythme énergique et avec laquelle il est difficile de ne pas frémir à la vue des cantaores et bailaores avec leurs mantilles, leurs robes froufroutantes et leurs couleurs intenses qui font vibrer les tablaos. Un art qui s’improvise dans les tablaos andalous et qui a besoin d’être connu et ressenti pour être créé. Elle est pleine de mouvements de bras élégants et fluides qui la rendent très différente du reste des danses. Mais savez-vous que quelle est l’origine du flamenco?

Les racines du flamenco semblent remonter à l’époque où juifs, maures, chrétiens et gitans vivaient en Andalousie, plus précisément au XVe siècle. 15e siècle. Bien que les premiers enregistrements remontent au XVIe siècle, c’est à cette époque que le flamenco est apparu en tant que style musical. Jusque-là, on trouve une danse métissée qui, peu à peu, va évoluer vers le style que nous connaissons tous aujourd’hui.

L’origine du flamenco : comment est-il né ?

Pour savoir d’où vient le flamenco et comment il est né, il faut remonter aux chants monocordes islamiques. Chants monocordes islamiques, comme “cante jondo”. C’est précisément le cante jondo qui renferme la plus grande essence de l’Andalousie. À cela s’ajoute l’influence des mélodies des psalmodies et du système musical juif, des modes phrygien et ionien inspirés du chant byzantin, des anciens systèmes musicaux indiens et des chants populaires mozarabes, d’où sont issus les zambras et les jarchas.

Ce type de danse s’est nourri de l’élégance, de l’espièglerie, du tempérament et de la sensualité des différentes cultures. Tout cela avec une influence évidente de la culture gitane, de la façon dont ils s’habillent à la façon dont ils bougent leur corps. Mais les rythmes africains et caribéens ont également contribué au développement de ce genre.

L’expansion du flamenco

Les premières écoles voient le jour à Jerez de la Frontera et dans le quartier de Triana à Séville et, peu à peu, elle va devenir un élément fondamental de l’identité espagnole. Entre le milieu du 19e et le début du 20e siècle, les l’âge d’or du flamenco, La guitare est devenue l’instrument principal de ce genre. En grande partie grâce à la fascination exercée par la culture andalouse, le banditisme et l’expansion des écoles de tauromachie de Ronda et de Séville, ce genre, jusqu’alors relégué aux gitans, commence à être considéré comme un idéal de casticisme et d’individualisme.

Entre le début et le milieu du 20e siècle, la période de l’opéra flamand a été marquée par une forte croissance. de l’opéra flamand, caractérisée par le chant flamenco, au cours de laquelle une énorme vague de chanteurs de flamenco d’Amérique latine a émergé. C’est précisément à cette époque de l’année que les fandangoqui devait apporter de la joie au public.

En outre, les premiers chants de Noël flamenco les premiers chants de Noël flamenco et les chants de Noël flamenco traditionnels sont apparus.mettant en valeur la Zambomba Jerezana, un sous-genre déclaré intérêt culturel immatériel depuis 2015.

Au milieu du 20e siècle, il y a eu ce que l’on appelle la Renaissance du flamencoÀ cette époque, grâce à des danseurs comme Antonio Mairena, Rafael Amargo, Sara Baras et Joaquín Cortés, ce genre a quitté les tablaos pour envahir les théâtres, les festivals et les scènes du monde entier.

Aujourd’hui, le flamenco est présent dans toute l’Andalousie, avec différents styles et différents types de spectacles, et peut être apprécié aussi bien dans un grand théâtre que lors d’un spectacle de guitare et de chant dans un bar local, ainsi que dans d’authentiques tablaos, tels que les suivants Jardins de Zorayasitué dans le quartier mythique de l’Albaicin à Grenade.

Ainsi, bien que l’origine du flamenco ne soit pas tout à fait claire, on sait que c’est la combinaison des différentes cultures qui vivaient en Andalousie entre le XVe et le XVIe siècle qui a donné naissance à ce genre, qui est devenu l’un des plus populaires et des plus appréciés. marques d’identité non seulement pour la région, mais aussi pour l’ensemble de l’Espagne aux yeux du monde.

Articles Similaires

Qué ver en el Albaicín

À voir à l’Albaicin

L’Albaicín est le quartier le plus ancien...
7 canciones mas

Les 7 chansons de flamenco les plus célèbres de l’histoire

S’il est vrai que tous les genres...
monumentos-de-granada-mas-famosos

7 monuments de Grenade qui vous feront craquer

Que vous planifiez votre prochain voyage à...

Spectacle

Flamenco

Spectacles quotidiens de flamenco en direct. Accompagnez votre expérience d’une dégustation gastronomique dans un magnifique jardin en plein air d’une capacité de 150 personnes.